Séminaire

"sens & travail"

Retour sur les rencontres étudiants-dirigeants organisées par SIS UP avec la chaire purposeful leadership de HEC

Mercredi 2 et jeudi 3 septembre 2020, à l’aube de leur « rentrée des classes », les 400 nouveaux étudiants admis à HEC recevaient sur leur campus la visite d’une vingtaine de leaders engagés dans différentes causes et par différents moyens, dans différents secteurs, tous membres actifs du réseau de SIS UP, société de conseil et formation en responsabilité sociale.

  • Des témoins aux profils divers

Première semaine de septembre. Il s’agit pour les 400 nouveaux admis du tout premier enseignement « en présentiel » qu’ils reçoivent au sein de leur nouvelle école, sur le campus de Jouy-en-Josas. C’est donc le lancement, le premier contact proposé entre ses sortants de prépa et l’école qui les formera pendant 4 à 5 ans. Mesures sanitaires obligent, les étudiants sont divisés en 16 groupes de 25.

 

Leur tour venu, chaque groupe d’étudiants reçoit dans sa classe 3 binômes ou trinômes successifs d’intervenants invités par SIS UP, pendant 40 minutes chacun. Fidel à son ADN, qui cherche à connecter les différentes organisations pour nourrir la créativité et inspirer autour de la mission sociale des organisations, SIS UP a invité des intervenants aux engagements très variés. *Voir la liste complète à la fin de l'article

Les secteurs représentés détonent selon certains étudiants : ils ont signé pour étudier le business, la finance, le management ou le marketing et on leur présente, outre des entrepreneurs engagés et des responsables de RSE, des directeurs d’association, un responsable d’insertion, des médecins urgentistes, des responsables de médias, une militante du dialogue inter-religieux… ! La Chaire Purposeful Leadership à laquelle ils prennent tous part et qui est partenaire de SIS UP depuis 2019 leur propose aussi une rencontre avec le Général Pierre de Villiers.

  • leader : Le sens de sa mission

Une fois l’étonnement dépassé, la rencontre a lieu. Les intervenants décrivent leurs parcours variés, toujours riches, souvent surprenants. Celui-ci a été entrepreneur dans l’industrie et agit aujourd’hui pour la réintégration sociale d’anciens détenus, celui-là voit son impact social dans le fait de nourrir chaque jour les familles de ses salariés et dans la production de matériel médical, celle-ci a su proposer à son entreprise de s’impliquer dans la couverture sociale de ses employés dans près de 140 pays, celui-là, ex-entrepreneur, s’est installé dans des quartiers prioritaires pour agir dans l’éducation, etc.

« Je vois mon action comme celle d’un chef d’orchestre bâtisseur. Je trouve du sens dans la réalisation d’une vision, d’un projet ambitieux avant tout humain. Le travail doit être un lieu qui participe à l’accomplissement de la personne. Je m’y efforce pour moi-même et pour l’ensemble des collaborateurs du groupe. La responsabilité d’une entreprise est bien plus large que de faire du profit, même si cela reste l’une de ses fonctions. Innover et Croître, en responsabilisant et en faisant confiance. »

Thibaut Hyvernat, Directeur général Sterimed

 « Je suis très consciente que mon métier n’est pas juste un "travail" c’est d’abord un engagement, une mission sociale et ma manière d’être au monde. »

Radia Bakkouch, Présidente Coexister

« Ayant grandi dans un "quartier prioritaire", j’ai très rapidement pris conscience que l’égalité des chances (notamment à l’école) est un concept difficilement applicable en toutes circonstances. Je souhaitais donc m’inscrire dans une organisation capable de soutenir les potentiels qui n’ont, jusqu’à présent, pas pu/réussi à s’exprimer. »

Jimmy Fernandes, Directeur du développement et des partenariats Humando

Après une vingtaine de minutes de présentation, les intervenants laissent la parole aux étudiants dont les questions fusent pendant encore 20 minutes. Parfois inattendues, ces questions portent tant sur les aspects « business », que sur des considérations plus personnelles.

Utiliser la quête de sens des collaborateurs comme outils managérial, n’est-ce pas risquer de la dénaturer ? Comment trouver du sens dans des métiers “lambda” ? Comment trouver ce qui nous anime ?

  • la quête de sens au coeur des choix personnels

Enfin, les étudiants repartent avec une vision globale posée par les « acteurs » de notre société : médecins, responsables associatifs, entrepreneurs, militaires… Ils retiennent que les carrières ne se ressemblent pas, que les projets d’origines ont mûri, changé, évolué. Que ce qui rend heureux à 50 ans est rarement ce qu’on avait projeté à 30 ans.

« Votre génération n'a pas le même rapport au temps que celui des précédentes : votre vie professionnelle ne va pas être aussi linéaire que la mienne, qui est toujours été médecin. Cela vous donne plus de liberté, mais aussi plus de fragilités : ne vous imaginez pas que tout va vous arriver tout de suite, vous devez laisser du temps aux choses pour qu’elles puissent se faire et se mûrir. »

Bertrand Galichon, Chef de service adjoint de l'Hôpital Lariboisière

« Clairement dans mon cas, la transformation s’est faite de l’intérieur vers l’extérieur : ce sont d’abord un travail de réflexion sur et en moi-même, puis des engagements personnels forts, qui m’ont progressivement amené à transposer tout cela dans mon travail au quotidien, jusqu’à même me faire changer de travail pour pouvoir occuper un métier qui me permette d’y mettre ce désir d’engagement au service des autres. »

Clément Lescat, Secrétaire Général d’AXA Atout Cœur

« Un choix n’est jamais définitif, nous avons plusieurs parcours de vie possible, la vie est mouvement et changement en permanence. »

Yoann Piplin, Responsable de l'Académie UNEA

  • construire ensemble un futur souhaitable

Ils repartent surtout avec la conviction qu’en tant que futurs leaders, ils auront un rôle à jouer dans la construction d’une société plus juste et plus solidaire, la mise-en-place de rapports humains bienveillants et féconds en entreprise, et qu’ils doivent garder en tête ce qu’HEC et SIS UP ont voulu leur transmettre, dès le premier jour.

« Sachez être de ceux qui sont capables de vraiment endosser une décision, exprimer une volonté, mettre en œuvre des projets, et en assumer personnellement les conséquences. Cela ne signifie pas faire n’importe quoi ou jouer les têtes brûlées. Qui dit responsabilité dit risque. Un risque se mesure, se pèse, ses conséquences se préparent. Mais il faut que quelqu’un les porte. »

Thibaut Hyvernat, Directeur Général Sterimed

« Le monde de demain est entre les mains des jeunes d’aujourd’hui donc à eux de le construire à leur image. Une image qui reflètera, je l’espère, de la bienveillance, du soutien pour ceux qui en ont le plus besoin et de la créativité pour répondre aux sujets climatiques qui s’annoncent. »

Jimmy Fernandes, Directeur du développement et des partenariats Humando

« Écouter votre cœur, suivre vos désirs : tous les métiers peuvent être nobles et être faits avec sens. Et une fois dans ces métiers, faites tout le bien que vous pouvez faire, et prenez régulièrement le temps de vous écouter et de prendre du recul : est-ce que ce job me permet de m’accomplir ? qu’est ce qui me plaît, ne me plaît pas dans ce job ? au fond je suis fait pour quoi ? »

Clément Lescat, Secrétaire Général d'AXA Atout Coeur

Avec quelles nouvelles résolutions les étudiants repartent-ils de ce séminaire SIS UP ?

« Découvrir des milieux professionnels variés, me mettre au service d'une cause globale. »
 

« Je vais chercher à trouver une voie qui me corresponde entièrement, qui ait du sens pour moi et dans laquelle je pourrais rendre service à d’autres. »
 

« Davantage intégrer l'autre dans mon projet professionnel. Après 3 ans de prépa et plusieurs mois de confinement, mon travail n'avait plus de sens. »
 

« Je souhaite faire en sorte de trouver la voie qui me convient vraiment, en me questionnant sur ce qui fait réellement sens pour moi, ce qui me tient à coeur, et c'est une réponse que j'espère mûrir tout au long de ma scolarité à HEC. »

Et leurs points de vue...?

« C’était intéressant de voir qu’il n’y a pas de trajectoires définies, linéaires. Et de comprendre que tous ces intervenants se sont aussi posé la question à un moment du sens de leur métier. »

« Nous avons trouvé l'ensemble des conférences très intéressantes, notamment parce que les intervenants avaient des histoires très différentes et riches à raconter. »

Responsables pédagogiques, vous souhaitez vous aussi inspirer et faire grandir vos étudiants autour du sens et de la responsabilité sociale ? Discutons-en ! contact@sisup.fr

Intervenants présents les 2-3 septembre 2020, invités par SIS UP : 

Victor AUGAIS, Fondateur et CEO La Casa

Guillaume REQUEDAT, Directeur du développement RCF

Sandrine BROUTIN, Directrice Générale Œuvre FALRET

Lucie DE CLERCK, Directrice Générale Entourage

Caroline DE CHAISEMARTIN, Responsable LInkedOut Entourage

Marc RENART, Président Foyers Matter - Devenirs

Manuel BONNET, PDG Fastroad

Frédérique GRANADO, Directrice RSE France Sanofi

Thibaut HYVERNAT, CEO Sterimed

Charles VAN HAECKE, Fondateur des Espoirs du Management

Bertrand GALICHON, Chef de service adjoint de l'Hôpital Lariboisière 

Erwan DEBUC, Chef de service Urgences de l'Hôpital Saint Antoine

Stephan POSNER, Directeur de L'Arche International

Pamela BALANDRAS, Responsable Mécénat de compétences - Axa Atout Cœur

Clément LESCAT, Secrétaire Général - Axa Atout Cœur

Jonathan TUCHBANT, DG adjoint Identicar

Olivia FERRE, Déléguée générale Fondation Identicar

Yoann PIPLIN, Responsable de l'Académie UNEA

Audrey BABOURAM, Responsable protection sociale internationale Sanofi

Jean-François MORIN, Responsable des partenariats Le Rocher

Jimmy FERNANDES, Directeur du développement et des partenariats Humando

Radia BAKKOUCH, Présidente Coexister

Carla ABIRAAD et Jasmine MANET, Co-fondatrices Vocation

SIS UP

SASU au capital de 5 000 €
19, rue de Paris
92100 Boulogne-Billancourt
SIRET 848 230 017 R.C.S. Nanterre

Enregistré sous le numéro 11922271492. Cet enregistrement ne fait pas agrément de l'Etat

  • LinkedIn Social Icône
  • Twitter Icône sociale